Actions

Nereide logo

  

  EC life

LIFE15 ENV/IT/000268

Actions

Le projet NEREiDE veut démontrer l’application de revêtements en enrobé drainant et de revêtements routiers peu bruyants en enrobé à basse température composés de granulats recyclés et de caoutchouc granulaire provenant de pneus usés, comme solution utile pour réduire le bruit du trafic routier, augmenter l'utilisation de matériaux récupérés dans les nouveaux revêtements (et ceux qui ont été remis en état), réduire les émissions de carbone pendant les opérations de pavage et, en même temps, améliorer la sécurité routière.

Les caractéristiques et la qualité de ces matériaux vont donc être déterminées et on va rechercher les processus de production de granulats de caoutchouc qui conviennent le mieux pour modifier le caoutchouc vulcanisé obtenu à partir de pneus en fin de vie, et le rendre apte à l’incorporation dans le bitume. Le bitume va agir comme liant et comme matrice pour le nouveau matériau composite, avec des fonctions structurelles et imperméabilisantes qui doivent aider à empêcher la lixiviation des produits chimiques contenus dans le caoutchouc des pneus.

Le développement de ces revêtements routiers innovants passera par des essais en laboratoire qui permettront de fixer leur composition correcte, la courbe granulométrique et les caractéristiques structurelles ainsi que le pourcentage de caoutchouc granulaire, et les méthodes pour y parvenir. Ensuite, les premiers revêtements expérimentaux seront posés, en Toscane et en Belgique.

action nereide 2

 

 

action nereide 1

Afin d’assurer le suivi des performances, on recourra aux méthodes CPX et «pass-by» pour mesurer le bruit de roulement de pneus de voitures sur des revêtements de référence et sur les revêtements innovants. La méthode «pass-by» sera adaptée à la réalité urbaine, tout en réduisant les interférences. De nouvelles méthodes d’évaluation de l’absorption du bruit à bord d’un laboratoire mobile vont permettre d’évaluer l’absorption de manière reproductible et sans recourir à des méthodes destructives (généralement le cas en conditions de laboratoire). Ces nouvelles méthodes d’évaluation permettront une meilleure fiabilité des résultats de suivi, ce qui aidera à faire un choix entre les nouveaux enrobés avec de meilleures performances. En complément, une évaluation des impacts psychoacoustiques sur la population locale va être effectuée. Des enquêtes vont être réalisées pour évaluer les nuisances et les troubles du sommeil induits par les différents nouveaux revêtements. En fait, aussi bien les méthodes habituelles que les nouvelles méthodes et les enquêtes seront réalisées ante- et post-operam.

Après une première campagne de développement et de suivi, une deuxième campagne verra la pose de sept revêtements différents dans une autre région de Toscane pour vérifier les leçons tirées (politique de mise en œuvre) et les améliorer en ce qui concerne l’utilisation des enrobés recyclés. Dans une deuxième phase du suivi, les propriétés acoustiques et structurelles seront mesurées pour les confronter aux prescriptions de sécurité et de performance. La pollution atmosphérique de l’air causée par la mise en œuvre des enrobés sera testée, pour évaluer la réduction des émissions de HAP.

PREMIER SITE DE MISE EN OEUVRE

Le premier site de mise en œuvre se compose de six tronçons contigus identifiés sur deux sections d'une route régionale, la SRT 439 «Sarzanese-Valdera», dans la commune de Massarosa (Lucca, Toscane); les sections expérimentales, appelées «Section I» et «Section II», sont situées comme suit (figures 1 et 2). Deux des six mélanges comprenant du caoutchouc granulaire par voie humide ont été appliqués sur la Section I (Pian del Quercione); chaque couche de roulement expérimentale mesure environ 400 m de long. Sur les quatre mélanges restants, deux comprennent du caoutchouc granulaire par voie sèche et deux bétons bitumineux à chaud et servent de référence. Ils ont été appliqués sur la Section II (Bozzano/Quiesa).

  

DEUXIEME SITE DE MISE EN OEUVRE

Le deuxième site de mise en œuvre est composé de six sections expérimentales identifiées sur la route régionale SRT 71 «Umbro Casentinese» dans la commune d'Arezzo (Toscane) et Castiglion Fiorentino (Arezzo, Toscane).

Nereide Action 1

Nereide Action 2